mardi 1 mai 2012

Il suffira d'une étincelle et d'un mot d'amour...

Aujourd'hui. C'est aujourd'hui. C'est aujourd'hui que je me lance, que je me jette à corps perdu, que je me mets toute nue pour THE aventure bloguesque. J'ai pas mal hésité sur la façon de me présenter. Grande fille indécise. Et puis, j'ai eu envie de reprendre une présentation que je traîne au gré des sites sur lesquels je m'inscris... Parce qu'elle est Moi.



"Un petit pas sur la Blogosphère, un grand pas pour une Etincelle."


Je sors la tête. Puis la rentre. Courage. Mon corps suit. Je pose enfin un pied sur la Blogosphère. Soudainement, un vacarme...

"Bienvenue.", "Qui es-tu ?", "Bien le bonjour à toi !",...

Je regarde autour de moi. Quelques autres personnes, comme moi, ont elles aussi déposé leur coquille sur cette planète. Je me sens observée, je les sens intrigués.

"Je viens en paix..."

J'hésite et me lance réellement.

"Je suis gentille, franche, grande, parisienne, attentionnée, banale, pleine d'idées, maman, un peu moins jeune, brune, amoureuse du français, imaginative, grande lectrice, maman chat, singulière, sportive, jalouse, joueuse, souriante, timide, bricoleuse, grande enfant, rêveuse,..."

Je vois tous les regards posés sur moi quelque peu perdus. J'en vois un sortir de sa poche un morceau de papier, prendre son stylo et écrire "Bienvenue sur la Blogosphère, n'hésite pas à parler un peu plus de toi !". Il range son stylo et me glisse le papier dans la main.

Sa phrase m'interpelle. Parler plus de moi, pourquoi ? Et je regarde ma coquille. J'en suis sortie... C'est déjà un énorme pas pour moi. Je me suis mise à découvert. Autant aller jusqu'au bout... Les autres me fixent toujours.

"Je ne suis que moi. Je ne suis qu'une petite étincelle. Une étincelle du genre de celles que l'on voit parfois ternir, sans jamais s'éteindre. Du genre de celles que l'on voit parfois briller de milles feux, sans jamais se brûler. Pas d'éclats de lumière, juste de quoi continuer de briller..."

Parler de moi... Je ferme les yeux. Ce n'est pas un exercice facile. Je soupire. Je les ouvre de nouveau...


Une lumière.

Eclats d'étincelle.
Aveuglée, je me retrouve face à une porte. Je l'ouvre doucement et me faufile... Pays aux milles et une couleurs et douceurs, tant de parfums et de paillettes. Tout ce que j'aime.

Par ici, un décor pour petite fille, une montagne de peluches et un ruisseau de sucreries, avec une touche de rose bonbon, une pincée de naïveté et un peu de poussière d'étoile. J'aime à croire qu'il existe un Pays Imaginaire, un Neverland, pouvoir réaliser nos désirs les plus profonds, rester à jamais une petite fille dans mon cœur.

Juste à côté, sous un arc-en-ciel, quelques fées bavardent capillaires avec les sirènes, une princesse cueille une pomme pour une sorcière, un prince transformé en crapaud s'impatiente de ne pouvoir trouver sa dulcinée... J'aime à inventer des histoires, des rêves, à mettre en mots un monde invraisemblable, à partager une imagination (peut-être trop) débordante. Laissez-moi rêver, laissez-moi...

Par là, des visages familiers, un tout petit groupe de personnes, mais dont la valeur est sur-essentielle à mes yeux et mon cœur. Leurs rires et sourires, leurs idées, leurs points de vue différents ou identiques au mien, leur amitié et amour sans arrière pensée,... Et ces papillons dans mon ventre... Je les aime Eux.

Au carrefour de l'allée en barres de chocolat et de celle en pain d'épices, un groupe d'enfants est en pleine activité. J'aime à partager avec ces petits bouts d'hommes et de femmes, leurs joies et petits tracas, les voir évoluer, les voir motivés à surpasser tous types de handicaps et par delà, j'aime ma formation.

Et puis, dans ce monde enchanteur, je côtoie Dame Liberté et Sieur Respect, discutant à propos de leur rôle respectif concernant leur enfant Vie. Je profite de ma promenade, savoure le chant offert par quelques oiseaux, observe le soleil à côté de Tournesol jusqu'à ce que le ciel se pare de son plus beau manteau étoilé. J'aime tout autant le bleu cotonneux que ces paillettes si proches et lointaines.


Eclats d'étincelle.
Au bout du chemin, une autre porte. Avec un peu d'a priori, mais une grosse poignée de curiosité, je me retrouve de l'autre côté. Un peu mal à l'aise. Monde teinté de rouge et de noir. Tout ce que je n'aime pas.

Tant de visages inconnus, une foule de personnes aux visages masqués. Elles me croisent, me bousculent parfois, ne me voient même pas. Je n'aime pas cette sensation de ne pas exister ou d'être attaquée, jugée par des regards mal placés et j'en viens même à éviter les lieux trop fréquentés.

Une feuille de papier arrête sa course à mes pieds. Un bulletin de notes... Je n'aime pas cette vie régie par tous types de classements, toujours devoir être premier ; je n'aime pas ces gens prêts à tous pour se hisser en haut du podium ; je n'aime pas cet esprit de compétition qu'est le mien et qui fait de moi quelqu'un de faible en cas d'échec.

Et surtout, je n'aime pas les stéréotypes et éviterais de dire que je n'aime pas les maladies, les injustices, la violence, les guerres et la mort qui m'effraie tant. Non, je ne le dirai pas.

L'atmosphère est pesante. Je n'aime pas la simplicité exagérée, la banalité à outrance, très peu pour moi.


Il faut savoir attirer le lecteur. Et aussi ne pas le faire fuir.
Et puis, je me retrouve face à Elle. Endormie. Elle parait Ailleurs, comme visitant un autre monde, elle sourit puis grimace. Elle n'est pas moche, elle ne parait pas méchante... J'aimerais... Oui... J'aimerais pouvoir m'aimer. Je ne suis qu'une petite étincelle. Une étincelle du genre de celles que l'on voit parfois ternir, sans jamais s'éteindre. Du genre de celles que l'on voit parfois briller de milles feux, sans jamais se brûler. Pas d'éclats de lumière, juste de quoi continuer de briller...


Un long silence.


J'ouvre les yeux. Je me réveille. Et je retrouve tous ces gens autour de moi. Je suis allongée sur le sol. J'ai dû avoir une absence. Je me suis imaginée ailleurs. Ils sont là à me regarder bizarrement, à la fois inquiets de mon évanouissement et curieux de connaître la suite de ce que j'ai à leur dire.

"Je suis arrivée ici un peu par hasard. Je ne demande qu'à partager, donner et recevoir.  Et puis... Calmer cette envie de rédiger des lignes et des lignes pendant des heures. Continuer d'attiser ma curiosité. Parler de tout et de rien. Apprendre de l'autre, apprendre sur moi. Mettre un peu plus de magie, mais aussi la voir merveilleusement agir...

Je n'ai pas la langue dans la poche et quand je me mets à rêver, aimer, écrire, je le fais à fond. J'aime réinventer le monde autrement sans pour autant le déformer, juste à la manière d'une Clochette laissant tomber par une terrible mégarde un peu de poussière de fée. Je suis touche à tout et aime collectionner les aime-temps, que vous appelez plus communément passe-temps. J'ai 29 ans, et quelques mois. Dans un an, j'aurai 29 ans, et tout plein de mois. J'ai la chance d'être maman jolie d'un magnifique Bébé de 5 mois.

Je manque d'expériences de la vie, et j'ai grandi un peu trop vite ; sans parler de mon comportement colérique allié à mon incroyable patience ; à la fois timide et grande bouche, je ne suis qu'opposés. J'ai été pendant quelques années continuellement auprès d'enfants grâce à un travail qui me plaisait énormément, sans me plaire. Je garde toujours le sourire pour les autres..."

Ils m'ont écoutée jusqu'au dernier mot. Ils attrapent alors tous un bout de papier et commencent à écrire...


Et c'est ici que je vous laisse. Un peu comme dans ces romans où c'est aussi à vous d'écrire l'histoire... d'écrire notre histoire...

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 commentaires:

  1. quelle belle entrée en matière ma n'étincelle !!! ce blog promet de magnifiques textes, pleins d'humour et d'emotions !!! vivement la suite !!!!!! des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup beaucoup Aurél !

      J'avais un peu la tremblote de me lancer, mais finalement ça va mieux. C'est que ça fait plaisir de lire de si gentils commentaires !

      Supprimer
  2. Un début plus que prometteur ^_^ vraiment hate de lire la suite !!!! gros bisou la belle n'étincelle et bonne continuation dans tes talents d'écrivain-blogueuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roooh, "écrivain-blogueuse" ! Merci merci amand pour les compliments et le gentil mot !

      Supprimer
  3. superbe entrée en matière ! la suite risque (à coup sur) d'être toute aussi sympa !! moi qui ne suis pas très "blog", je vais te suivre, rien que toi !!!
    merci n'étincelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiiiii, j'ai la pression maintenant !

      J'espère ne pas décevoir ! Ohhhh et la chance d'être suivie, rien que moi !

      Merci à toi Nanou ! :)

      Supprimer
  4. Pour une entrée en matière s'en est une..... Bravo à l'étincelle que tu es... On a hâte de lire la suite maintenant...... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'ai une Aurél et une Aurel sur le blog maintenant, en espérant que je ne confonde pas les deux ^^

      Merci merci merci à Toi !

      Supprimer
  5. Bienvenue au club ma Nétincelle !!! ^^ On s'est toutes lancées dans l'aventure, mais toi, tu as vraiment du talent !!! Je vais te suivre avec plaisir !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kikou,

      Je vais avoir les chevilles qui enflent qui enflent avec autant de compliments !

      Merci, c'est gentil :)

      Supprimer
  6. Coucou ma belle et voilà premier commentaire ici :) bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiiiiiii, mon premier commentaire de Malicia !

      Ca veut dire que... ça y est, je suis une star ?!? hihi :D

      Supprimer
  7. Je suis du même avis: beaucoup de talent :) ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Demoiselle Rinslet ! ;)

      Supprimer
  8. Bienvenue sur la blogosphere. En effet c'est un 1er article qui promet plein de chouettes billets!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai la pression, j'ai la pression !

      Merci ! :)

      Supprimer
    2. Tu m'en sers une aussi, S.T.P. ?

      Supprimer
  9. bravo n'étincelle c'est super, je suis sûre que tu vas t'éclater avec ce blog pour notrez plus grand plaisir!!!!
    longue vie à ce blog écrit par une fille pleine de talent et d'humour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup juju pour ce gentil message et tous ces compliments ! :)

      Supprimer
  10. ho punaise voilà une étincelle qui va faire de l'ombre à beaucoup de blogueuses qui ne savent pas écrire ! j'espère ne pas en faire partie... ou si... ou non... ah zut, je ne sais plus !
    bon il est tard alors, à très vite bavarde étincelle :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, faire de l'ombre, je ne sais pas... Je suis grande, mais pas bien épaisse !

      Par contre, bavarde, ah ça oui ! Mais je me soigne... !

      A très vite alors !

      Supprimer
  11. Très belle entrée en matière! C'est avec réel plaisir que je lis tes billets!

    RépondreSupprimer
  12. Hey,
    Bienvenue dans le grand monde de la blogosphère xD
    Très belle entrée, je suis contente de te retrouver par ici, j'ai hâte de découvrir tes billets (ceux que j'ai lu mon déjà bien plu =D) et j'espère pouvoir te suivre par ici encore un petit moment ^^
    Bises

    RépondreSupprimer

Pour t'aider à publier ton commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecris ton texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.

2) Si tu as un compte, tu peux t'identifier dans la liste déroulante Commentaire. Sinon, tu peux saisir ton nom ou pseudo par Nom/URL.

3) Tu peux, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse.

4) Clique sur Publier.

L'Etincelle te remerciiie !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...