mercredi 13 juin 2012

Le vrai câlin.

Il y a eu le premier. Le premier câlin. Le tout premier, celui de ses premières secondes, de sa première minute de vie, de son premier souffle. Un câlin contre moi, tout contre moi. Je découvrais mon Bébé, mais je ne l'ai même pas regardée. Je crois bien que j'avais même les yeux fermés, et des larmes de joie prêtes à se faire la malle. J'ai juste refermé mes grands bras sur elle. Pour la garder encore un peu. Juste un petit peu. Dans mes grands bras.


Il y a eu les câlins hurlants. Les premiers mois de sa vie. Son visage tout rouge, des cris de douleur, un corps se tortillant, un bébé qui bougeait qui bougeait. Et je marchais, des kilomètres, autour de la table de salle à manger, lui parlant, lui murmurant des secrets, chantonnant des comptines tout juste sorties de mon imagination. Elle ne voulait pas forcément de mes câlins. Elle n'était pas bien. Et parfois la sirène d'alarme s'arrêtait, pour quelques secondes de paix. J'arrêtais de chantonner et elle plongeait son regard dans le mien. Quelques secondes. Elle avait besoin de mes câlins, et j'avais besoin de ses regards. Et ouiiiiiiiiiiin. C'était reparti pour une, deux, trois comptines. Quatre, cinq, six tours de table. Dans mes grands bras.


Il y a eu les câlins du matin. Ils ont toujours été là et ils sont toujours là. Le câlin du matin, c'est la première rencontre de la journée, le premier contact, le premier sourire échangé. Je lui demande si elle veut venir avec moi, elle tend ses petites mains vers moi. On prend le temps de se dire bonjour, on prend le temps de se demander si la nuit a été agréable, on prend le temps de se souhaiter une bonne journée. Le câlin du matin, c'est sacrément sacré. Un petit moment plein de grandes émotions, un grand moment plein de petites attentions. Dans mes grands bras.


Il y a eu toutes sortes de câlins. Les câlins de quelques secondes, les câlins de plusieurs minutes, les câlins allongés, les câlins sur-élevés, les câlins tout doux, les câlins fatigués, les câlins à la maison, les câlins dans l'écharpe de portage, les câlins baveux, les câlins hoquéteux, les câlins tout sourire, les câlins détendus, les câlins pour le plaisir, les câlins surprises, les câlins en silence, les câlins bouh bouhés, les câlins fous rires,... Dans mes grands bras.


Et il y a les câlins câlins. Depuis un tout petit riquiqui bout de temps. Un Bébé qui ouvre grand ses bras comme ça, et qui place ses toutes petites mains de façon à mieux serrer les épaules de Maman. Un Bébé qui vient poser sa joue contre ma joue, avec un petit soupir de bien-être. Un Bébé qui se laisse glisser et qui cale tout doucement sa tête dans le creux de mon cou. Les yeux qui tantôt se lèvent vers moi, - oui je suis toujours là mon Bébé -, tantôt se ferment tout doucement. Le sourire qui se dessine, délicatement du coin des lèvres, ou plein d'amusement les quenottes apparentes. Un grand moment de petits bonheurs. Dans ses tous petits bras.


Un pas tout à fait vrai câlin, mais un beau câlin quand même.


 
Un câlin à la fois dans mes grands bras, à la fois dans ses tous petits bras. 
Un vrai câlin.


Rendez-vous sur Hellocoton !

24 commentaires:

  1. Et il y a les câlins avec Papa !

    RépondreSupprimer
  2. J'adore cette photo ! Ah les câlins, qu'est ce qu'on deviendrait si ça n'existait pas ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu floue, mais moi aussi je l'aime bien ^^ C'est mon Popa qui l'a prise.

      Supprimer
  3. Les câlins c'est tellement doux et bons!!! Profite!
    J'ai eu 2 bébés très câlins, c'est le top!
    En ce moment, mon fils fait de vrais bisous, quand on lui en demande 1, il avance sa bouche sur n'importe quelle partie du visage et fait un vrai "smack", j'adooore ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hannnnn le smack ! Déjà que je fonds devant ma fille qui fait le poisson sur ma joue, alors le smack... hiiiiiiiiiiiiiii !

      Supprimer
  4. Ah, les câlins-câlins... Quand ils nous serrent très fort avec leurs petits bras... Le bonheur à l'état pur !!!

    RépondreSupprimer
  5. et les câlins a 3 !!!
    (nous c'est a 4 maintenant, serrés les uns contre les autres !)
    et attend quand tu entendras, Mammmmmmmmmmââââââââân, câââââââliiiiins !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh weeeee le "Mammmmmmmaaaaan, câââââââââlins !!!!" <3

      Supprimer
  6. Qu'il est touchant cet article :)

    RépondreSupprimer
  7. Très bel article.
    Pour les vrais câlins avec la Sucrette faudra voir plus tard. C'est tellement une pile que prendre le temps d'un câlin pour elle c'est juste pas possible!
    On est pourtant super complices mais c'est son côté semi-BABI. Elle ne reste contre moi que dans son écharpe sinon il faut que ça bouge!!!
    Jolis moments pour toi en tout cas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lana aussi est du genre qui a la bougeotte, mais ça va, elle réserve un peu de temps et de calme pour les câlins ! :D

      Supprimer
  8. aurel et mathilde13 juin 2012 à 20:17

    magnifique article ! plein d'emotions !!
    et oui les calins... quels qu'ils soient... c'est trop bon !!!!!

    RépondreSupprimer
  9. ah les câlins! Quels moment magiques, qui me font tout oublier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais vraiment oui, on oublie le temps, les gros soucis, les petits tracas... On profite du câlin ! :D

      Supprimer
  10. magnifique article!!! comme je me retrouve av loan dans ce que tu écris et mon ptit coeur tout mou de maman craque qd il me serre avec ses petits bras ou lorsqu'il veut s'endormir, prend une mèche de mes cheveux et l'entortille autour des ses doigts ou se caresse le visage avec...mouahhhhhhhhh que c'est bon d'être maman!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :)

      Oh tu as de la chance qu'il ne fait qu'entortiller tes cheveux, ma mienne... tire dessus ! Ca fait aussi un peu mal d'être maman ! ^^

      Supprimer

Pour t'aider à publier ton commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecris ton texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.

2) Si tu as un compte, tu peux t'identifier dans la liste déroulante Commentaire. Sinon, tu peux saisir ton nom ou pseudo par Nom/URL.

3) Tu peux, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse.

4) Clique sur Publier.

L'Etincelle te remerciiie !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...