mercredi 30 janvier 2013

4 heures aux urgences pédiatriques.

Lundi soir, j'ai bien senti qu'elle n'était pas en grande forme, une main sur son front, et je décide de lui donner une dose de Doliprane avant le dodo. Mardi matin, ma Crapouille toute mignonne se réveille le visage couvert de morve, les yeux rouges, les larmes qui coulent à flot, les remontés qui s'alignent, la bave qui bave, les cris plaintifs. Un gros câlin du matin, même pas peur de la morve, mais mon Bébé ne se calme pas. Prise de température : 39,5°. Elle n'arrive pas à tenir debout, s'accroche à moi et se met à pleurer par périodes. Elle ne boit que la moitié de son biberon. 

Je maile SuperPédiatre qui est SuperModerne pour lui demander son avis. Il est absent depuis quelques jours, mais prend le temps de me répondre et me conseille de passer par la consultation. Je téléphone dans la foulée à mon médecin généraliste, qui travaille dans un cabinet  : aucun des 4 médecins ne peut prendre mon Bébé aujourd'hui, "pas de place avant demain". Il faut savoir à l'avance que tu vas tomber malade pour être sûr d'avoir un rendez-vous maintenant. Ma ville n'est pas couverte par SosMédecins. J'appelle l'hôpital de la (grosse) (ou moins petite) ville la plus proche, et choisis de contacter les consultations : on me répond de voir avec les urgences pédiatriques. Je demande à parler aux urgences pédiatriques : je ne voudrais pas prendre la place d'une urgence plus urgente et je voudrais me renseigner sur l'état de l'attente du moment. La personne des urgences pédiatriques me confirme de venir.

Je remplis le sac à langer à la volée : des couches, des lingettes, son déjeuner, son goûter, des biscuits, sa tasse d'eau, Poupée, sa couverture, deux bavoirs, des affaires de rechange, des mouchoirs,... Impression de partir pour plusieurs jours. Je nous jette dans le premier train. J'attrape le premier bus et nous voilà aux urgences pédiatriques. 


Il n'y avait pas un bruit quand on est arrivé à 13h30, le long couloir était vide. Tout comme le cagibi qui sert de bureau d'accueil. J'attends une petite dizaine de minutes et arrive une personne qui enregistre ma Nana. Sa température est prise de suite : mon Bébé est monté alors à 40,8°. Elle me demande le poids exact de ma Crapouille. Je ne sais pas, entre 9,5kg et 10kg. Elle décide de la peser. On file dans une chambre, elle me demande de la déshabiller, la pèse, me dit qu'on peut rester là pour attendre et file chercher du Doliprane. Sauf que j'ai eu le temps de rhabiller mon Bébé. J'ai eu le temps de jouer avec Elle et Poupée. J'ai eu le temps d'entendre des machines s'affoler, des cris dans le couloir, des appels à l'aide... La Dame de l'accueil est réapparue à la porte, m'a dit qu'elle était désolée, mais que je devais quitter la salle : tout le personnel était occupé, les deux pédiatres présents étaient mobilisés, à la réanimation d'un Bébé. La réanimation d'un Bébé.

J'ai attrapé vite fait nos affaires, serré fort mon Bébé et je suis allée dans la salle d'attente où patientaient deux familles. Le Bébé de quelques mois de la première s'envolera en ambulance vers l'hôpital de Paris car ici, ils ne savent pas le gérer. Une autre famille viendra la remplacer. Et une autre famille reviendra attendre les résultats de tests sanguins. J'installe ma Nana dans un petit fauteuil, elle s'y cale et observe le reste de la salle. Elle ne sourit pas, semble toujours dans les vap', je lui propose sa tasse d'eau, elle la repousse, je lui propose Poupée, elle lui fait un câlin et la laisse tomber. Une autre Dame en blouse apparait et demande : "Lana ?" avant de lui administrer le Doliprane qu'elle avale sans problème. La Dame disparait tout aussi vite. Ma Crapouille me demande les bras et reste (plus ou moins) réveillée sur moi, de longues minutes. De très longues minutes. Les autres enfants passent et repassent devant elle, elle ne réagit pas. Ce que j'aurais aimé la voir crier de joie juste à l'envie de leur caresser les cheveux. Elle m'attrape la main et ne la lâche plus. 

Une heure passe. Les autres personnes râlent, "c'est long, c'est chiant, c'est pfffff, c'est abusé, merde quoi, c'est des cons". Je leur dis qu'ils ont un soucis avec un Bébé, que toute l'équipe est mobilisée. Après tout, si c'était arrivé à mon Bébé, j'aurais aimé toute cette mobilisation. Elles me répondent : "Et si un autre Bébé arrive avec le même problème, comment ils le géreraient ?" C'est vrai, il manque visiblement du personnel. Mais ce n'est pas au personnel présent qu'il faut s'en prendre. Et elles se lancent dans une course de celle qui est arrivée le plus tôt : "Moi je suis là avec mon fils depuis 10 heures..." Il est alors 14h30. Cette personne ne sait pas qu'elle attendra encore plus d'une heure juste pour qu'on lui dise que les résultats de son enfant sont plutôt bons, qu'ils les montreront à un Pédiatre dès qu'il sera disponible et qu'ils appelleront s'il y a un soucis. Lana pivote la tête et me regarde. Je lui propose son déjeuner. Elle continue de me regarder, un peu sonnée. Je ne reconnais pas mon Bébé toujours partante pour avaler quelque chose à manger. Je l'installe dans le siège à côté. Elle n'avale que la moitié d'un pot salé, repousse le dessert et ne mange qu'un cinquième de son biscuit. Elle ne veut toujours pas sa tasse d'eau. Elle reste assise, sans rien dire. Une petite fille vient la voir et essaye de chiper Poupée. Lana la laisse faire. Puis elle glisse de son siège en se tenant à moi. Elle a du mal à tenir debout, tremble même un peu, essaye de se lâcher et se rattrape aussitôt. Elle réussit à faire un pas seule, puis tombe. Elle se relève, toujours sans ronchonner, et revient s'asseoir. Elle regarde les deux petites filles présentes se chamailler pour l'un des rares jouets présents dans la salle d'attente, et je ne sais comment le jouet atterrit dans les mains de Lana : elle le manipule dans le plus grand calme, l'ouvre, le ferme, le soulève, glisse sa petite main dans les trous, et sourit. Mon Bébé avait retrouvé son sourire.

Une nouvelle heure passe. L'un des papas est allé voir ce qu'il se passait. Rien n'avait avancé : pas de résultats de prise de sang pour ceux qui les attendaient, pas de consultation pour les nouveaux arrivés, pas de message de la part du personnel. Le papa revient en précisant qu'il a "gueulé" parce qu'elles étaient "toutes dans le bureau-cagibi et qu'il ne leur manquait qu'un jeu de cartes." Il ne veut pas comprendre que tant que les pédiatres sont occupés, elles ne peuvent rien faire. Je tente une blagounette pour détendre l'atmosphère. Rien à faire, il est énervé, les gros mots fusent. Toujours est-il que 20 minutes après, tout s'est débloqué pour les deux familles arrivées avant moi. Une nouvelle prise de température est faite : Lana affiche un beau 38,5°, 2h30 après notre arrivée. Elle marche sans se tenir, tombe parfois, joue, grimpe sur son fauteuil, en descend, vient me faire des câlins, et accepte de boire deux gorgées d'eau. Elle est ultra sage, s'occupe avec ce qu'elle trouve, fait coucou aux autres enfants et ne tente pas de se sauver par la porte ouverte de la salle d'attente. Dans la salle, il fait lourd, très lourd.

Une nouvelle heure passe. Les deux familles sont parties et de nouveau plus rien n'avance. Je jette un œil dans le couloir, je n'y vois personne, il n'y a pas un bruit, pas un mouvement. Je retourne dans la salle d'attente. Une autre famille arrivera avec un petit bout qui pisse le sang du nez et une maman tellement stressée que le nombre de gros mots à la minute bat tous les records. Une autre famille arrivera avec deux enfants. Et une autre famille. La salle est pleine. La Dame de l'accueil leur a dit qu'ils en auraient pour une heure d'attente. Les Mamans appellent leur conjoint pour les prévenir : "T'imagines ? 1 heure d'attente ! Ils sont toujours aussi nuls à cet hôpital !" Elles raccrochent. Elles me demandent depuis combien de temps je suis là. 3h30 à ce moment là. En vrai, Lana et moi auront occupé la salle d'attente 3h50 exactement. 

La Dame de l'accueil est apparue à la porte. Elle a dit : "Lana ?" J'ai sauté de joie, elle l'a remarqué et s'est excusée pour l'attente. On l'a suivie dans la salle de consultation où la Pédiatre nous attendait derrière son bureau. Elle m'a dit "Bonjour" et a enchainé sur une longue liste de questions pour connaitre les symptômes de mon Bébé, tout en me demandant de la déshabiller. Elle l'a auscultée. Lana lui a souri. Elle lui a parlé. Lana lui a fait coucou. Elle m'a dit qu'elle ne trouvait rien de grave, mais qu'elle s'inquiétait pour la montée de température à plus de 40°. Pendant que je rhabillais Lana, elle a rédigé une ordonnance pour des tests en laboratoire en ville le lendemain. Elle nous a saluées. La consultation a duré tout au plus 8 minutes.

Lana et moi avons passé 4 heures aux urgences pédiatriques, pour une consultation de 8 minutes. Nous sommes sorties de là avec un éventail de gros mots ultra développé, beaucoup de relativité, un regard sur les urgences pédiatriques particulier, des conseils de la part de la Pédiatre, une ordonnance et un peu rassurées. Je ne suis pas sûre que la famille du Bébé en réanimation ait eu cette chance...
Rendez-vous sur Hellocoton !

50 commentaires:

  1. C'est sûr que lorsqu'on va aux urgences, il faut savoir être patient et aussi objectif sur l'état de l'urgence.
    Peu comprenne que des fois, certains nouveaux arrivés méritent des soins plus urgemment que d'autres ou que ce n'est pas de la faute de l'équipe médicale que l'attente est longue.
    J'ai eu l'occasion de me rendre nombre de fois, à divers services d'urgences, et il y en a toujours qui ne comprennent pas pourquoi certains nécessitent toute l'attention ou de passer avant.
    Bravo pour ta patience et ta maîtrise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue qu'en même temps, je flippais grave de prendre la place d'une urgence plus urgente...

      Supprimer
  2. Bon rétablissement à ta petite Lana.

    Pour les autres, je comprends qu'on pète un câble sous l'excès d'adrénaline que doit déclencher une arrivée aux urgences mais il faut rester civilisé. On le sait et on le dit, les hôpitaux manquent de moyens, de monde, c'est pas de leur faute donc inutile de s'énerver..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout devant les bébés et les enfants. Les gros mots fusaient de partout, quand ces gens se parlaient à eux-mêmes à voix haute, quand ils parlaient aux autres personnes en attente, quand ils parlaient à leur conjoint au téléphone... Nos bouts de choux n'ont pas besoin d'entendre ce langage fleuri... :s

      Supprimer
  3. Ah... les urgences... tout un poème... J'y suis allée 4 fois, pour des mini-soucis à chaque fois, et pour des heures d'attente à tous les coups... Mais mes heures d'attente voulaient simplement dire que mon oisillon à moi, il pouvait attendre, justement. Que son problème a lui n'était pas urgent. Et finalement, je préfère ça.
    Je suis heureuse de savoir que Lana n'a rien de grave... Finalement, tu as les résultats de la prise de sang ? C'est la grippe ? Otite ici pour Bouchon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu les résultats de Lana, mais je n'y comprends pas grand chose... J'ai demandé à ce que les résultats soient aussi envoyés à SuperPédiatre (même si ce n'est pas lui qui est à l'origine de l'ordonnance), je m'inquiéterai si lui s'inquiète ! (et à la prochaine consultation, je lui demanderai un décryptage car plusieurs des données de Lana ne sont pas comprises dans les données de référence).

      Bon courage pour l'otite, j'en ai fait des collections étant jeune... :/

      Supprimer
  4. Et comment va Lana après tout ça ? La fièvre a baissé ? Tu sais ce que c'est ? Grippe peut-être ? Mon grand Loulou a fait 2 jours de fièvre puis c'est reparti aussi sec mais ça fait toujours mal de les voir dans cet état. Quand juger qu'il est temps d'aller aux urgences, j'ai encore du mal à le savoir... mais une chose est sûre, si je peux éviter d'y aller, je préfère car une seule fois aux urgences parce qu'il s'était foulé la cheville et ne pouvais plus du tout poser son pied par terre, à seulement 2 ans, t'as mal pour lui et t'en peux plus d'attendre !!! Bref, bisous à petite Lana, j'espère vraiment qu'elle va mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a vomi vendredi (comme sa maman !), elle a peu d'appétit (normal, comme sa maman !), mais la fièvre a baissé depuis et n'est pas remonté. Elle est ultra-ronchonne ces derniers jours, mais je pense qu'un autre souci est venu l'embêter (elle est constipée... pas comme sa maman !).

      Supprimer
  5. Les urgences j'y suis allée une fois étant enceinte de MissT pour saignements, il y a une nana qui était juste la pour faire une écho pour voir son bébé, elle n'avait rien, rien de rien et elle s'en vantait limite dans la salle d'attente, des baffes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, elle s'était perdue en chemin ? Et j'espère que t'es passée avant !

      Supprimer
  6. C'est le problème des urgences, toujours trop bondées et pas assez de personnel, il serait temps que le gouvernement fasse quelque chose, et il faudrait aussi que certains parents, n'y viennent pas dès que bébé pleure un peu ou qu'il a un tout petit peu de fièvre ( genre 37°5 ! lol ). Je pense que c'est surtout ça le gros souci, trop souvent de gens y vont pour rien du tout... mais j'imagine que tu as dû avoir peur, 40°C, c'est beaucoup quand même... et ce pauvre bébé qui était en réanimation, c'est horrible ! Lana va mieux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'avais peur : prendre la place de quelqu'un d'autre... :/

      Lana va mieux, même si on n'a pas encore retrouvé la Lana 100% joie de vivre des quelques jours avant.

      Supprimer
  7. Pauvre ptite bichette,
    c pas facile d'attendre dans ces cas là, le pb est que l'on manque de medecin et que du coup nous allons aux urgences alrs que si un medecin etait dispo pour les examiné ca pourrait le faire...mais que faire, on ne peut pas non plus rester dans l'incertitude et laisser son bébédans la douleur...
    j'espere que ce ptit bouchon pour lequel toute l'équipe s'est mobilisée va bien et est à nouveau avec ses parents
    Et lta poucinette, comment elle va?
    Pleins de bisous guérisseurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le pire c'est que l'année prochaine, on aura encore moins de médecins sur notre ville car plusieurs partent à la retraite, et ils ne seront pas remplacés. J'ai demandé à Lana de ne tomber malade que quand SuperPédiatre n'est pas en week-end ou vacances ! (T'as vu, je suis gentille, je l'autorise quand même à tomber malade) (mais pas trop quand même !)

      Supprimer
  8. Bravo à toi pour la zénitude ! Sans aller jusqu'à être grossière, j'ai du mal à rester calme dans ces genre d'attente...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me disais que pas le choix et que ça ne ferait pas avancer les choses ! (et cette trouille pour l'autre bébé... :/)

      Supprimer
  9. Ca fait relativiser ce Bébé en réa... :(

    J'espère que ta Puce va mieux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément... Elle va mieux, même si elle n'est pas encore à 100% de ses capacités. Merci de prendre de ses nouvelles ! :)

      Supprimer
  10. Et comment va t'elle maintenant?
    Quelle mission, ma pauvre...
    PAr contre sache que même quand on n'est pas couvert pas SOS médecins, tu peux toujours appeler le 15, ils envoient des médecins dans ces zones (je le sais, j'ai vécu aussi dans une zone non couverte et j'appelais le 15, j'avais toujours un médecin chez moi dans la foulée).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhh, le nombre de fois où j'ai appelé le 15... Pfiou ! Et 100% de mes appels ont abouti à... rien ! On ne m'a jamais répondu alors que je laissais le téléphone sonner des minutes et des minutes !! D'ailleurs pour mon accouchement, j'ai fini par appeler les pompiers.

      Oui, c'est abusé... :/

      Supprimer
  11. c'est con mais j'ai failli pleurer !!! j'espère que miss lana va mieux. en tout cas les gens impatient pour un saignement de nez, une égratinure ou autre ben y'en a toujours. alors que ben quand on est dans un hopital les urgences, les vraies primes avant tout et effectivement je doute que les parents du bb en réa soit sorti aussi soulagé que tu l'as été avec ta princesse.

    RépondreSupprimer
  12. Punaise le stress que tu as dû avoir. J'espère que ta nana va mieux et que le bébé en réanimation aussi (ça retourne, cette histoire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi... Quand l'un des pédiatres a été de nouveau dispo, je me suis demandée si c'était parce que... Et puis, je me suis dit qu'il valait peut-être mieux ne pas savoir et imaginer que cela s'est bien fini. Je l'espère fort.

      Supprimer
  13. C'était vraiment la galère, près de 4h d'attente j'en reviens pas ! Il y a clairement un manque de personnel soignant... Et plus précisément on manque de pédiatres en France, ceux en ville sont toujours submergés de rendez-vous ! Heureusement, a priori rien de grave pour Lana, c'est bien là le principal et j'espère que la prise de sang se passera bien et que les résultats seront bons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SuperPédiatre est vraiment super bien organisé et arrive à caler les urgences dans une journée déjà programmée pour les rendez-vous fixables, sans prendre de retard. Et si vraiment pas de place, il a une journée "pour les urgences" en priorité.

      Pas de bol, SuperPédiatre était en vacances. Mais il a téléphoné, mailé, pour prendre des nouvelles ! Oui, il est super SuperPédiatre...

      Supprimer
  14. Oh mon dieu !
    Et comment va la puce ce matin ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle va mieux, même si ce n'est toujours pas la super grande forme ! La fièvre est tombée, mais la toux est apparue. On a fait la prise de sang, les résultats ont été envoyés à SuperPédiatre et on attend de voir ce qu'il en dit. S'il ne s'inquiète pas, je ne m'inquiète pas.

      Supprimer
  15. Que de stress!! est ce que Lana va mieux ?
    Ce qui me choque le plus dans ton histoire, c'est que si tu avais eu un pédiatre ou un médecin "de ville" qui aurais pu te recevoir, tu n'aurais pas eu à endurer cette attente aux urgences...Et par la même occasion, désengorger la salle d'attente des urgences...
    Je mesure ma chance d'avoir un médecin de famille toujours dispo et un pédiatre qui se réserve des créneaux pour les cas comme le tien...
    Mais j'ai quand même vécu un épisode similaire http://commellevient.blogspot.fr/2012/06/jai-teste-pour-vous-les-urgences-le.html et c'est vrai que dans ces cas là on se sens désemparés...
    Bon courage pour la suite, beaucoup de réconfort pour ta fille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est coup de pas de bol, car SuperPédiatre gère super bien son emploi du temps et trouve aussi de la place pour les urgences. Mais là, il était en vacances quelques jours... Il m'a téléphoné et mailé plusieurs fois pour prendre des nouvelles de ma Crapouille et je lui ai dit en rigolant que j'avais répété à Lana de ne pas tomber malade à ses prochaines vacances. Il a ri.

      Je vais aller voir ton article !

      Merci pour le message de soutien ! ;)

      Supprimer
  16. comment va ta petite?
    c'est toujours affolant d'attendre et voir son petit mal;mais quand mon bébé, âgé de 5 mois à l'époque , (il en a 29 maintenant) a eu une méningite, il a été pris à la seconde, aucune attente;
    par contre pour des fractures, ou des entorses, ils doivent attendre en ayant mal;
    les urgences sont la grande misère ;
    quant à ton médecin, attendre le lendemain pour un bébé à 40°; y a de l'éxagération!!!
    clara1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle va mieux, même si ce n'est toujours pas la super grande forme.

      Pour ce qui est du médecin, malheureusement, c'est la secrétaire qui décide et je pense que la décision est purement "administrative" : elle ne prend pas d'initiative concernant un possible classement des urgences... :s

      Supprimer
  17. Mais ne croyez pas cela mesdames! le 25 decembre au soir, je vais aux urgences, nous avons attendu plus de deux heures pour s'entendre dire que mon fils n'avait rien: faux, il avait une broncchiolite avancée...toute la nuit je l'ai gardé dans les bras car il s'étouffait, le lendemain il avait une seance en urgence de clapping. merci les urgences! Ils étaient débordés en effet, je concois, mais que dire quand on voit arriver une femme avec son bébé qui n'a rien, et qui passe devant tout le monde (urgences comprises), car elle "est de la maison", oui ceux sont ses termes... perso je vois les urgences differement!

    en dehors de cela, j'espere que ta fille va mieux?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, je crois que c'est comme partout : on peut tomber sur des personnes moins "douées" (ce n'est pas le bon mot, mais le bon mot ne vient pas à moi...). Par contre, le coup de "être de la maison", là je comprends pas du tout : y'a des c*** partout... Y'a de quoi être énervée !

      Ma fille va mieux, même si ce n'est toujours pas la super grande forme, merci.

      Supprimer
  18. Je n'ai eu à aller aux urgences qu'une fois, dans un hôpital privé, pris de suite.
    La médecine à deux vitesses, certes. Mais au moins ça filtre les gens qui n'ont finalement pas vraiment une urgence.

    Cette semaine, deux passages non prévus au cabinet des pédiatres. Pareil, dépassement d'honoraires de folie et pas la moindre attente. Merci la mutuelle !

    J'espère que ta fille va mieux et que vous n'aurez plu à aller aux urgences.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le retour d'expérience. Malheureusement, SuperPédiatre était en vacances, j'aurais été prête à payer les dépassements d'honoraires et à passer par lui !

      Et je m'espère tout pareil tiens, et à toi aussi !

      Supprimer
  19. Oh je n'avais vu ton billet dans mon fil d'actu. J'espère que pour Lana ça va mieux et que les analyses seront bonnes. Heureusement que tu as fait preuve de patience, comme toi j'aurai pensé bien fort à ce bébé qui devait avoir l'attention de tous les médecins présents. Sinon les 4 heures d'attente ne m'étonnes pas, par chez nous c'est courant et ça me fait peur car un jour où l'autre il y aura bien une urgence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, tu aurais zappé ce super article ! (huhu)

      Lana va mieux, les résultats sanguins sont assez... étranges, mais je laisse SuperPédiatre me donner son avis d'expert. Pour ce qui est des 4 heures d'attente, j'espère juste qu'ils auraient réussi à gérer bien plus rapidement une autre urgence très urgente... !

      Supprimer
  20. J'aime beaucoup ton article, j'aurais réagi comme toi je crois.
    J'espère que ta puce va mieux.

    RépondreSupprimer
  21. Hey,
    Bah alors elle nous a fait quoi ta petite Lana? J'espère que ça va mieux?
    J'ai eu une seule fois a faire au urgences avec ma nana, j'avoue que dans la panique j'étais un peu deg de devoir attendre, surtout avec ma fille qui hurlais dans mes bras. Et le gars de l'acceuil qui avait juste des trucs a taper sur son ordi ma fait patienter trois plombe enfin bref -_-' c'était pas les urgences pédiatriques mais les urgences normal, les médecins mon limite reprocher de ne rien avoir emmené pour ma fille (dans l'affolement j'ai rien pris) et mon prise pour une bêbête enfin bref
    En tout cas les autres personne aurait du comprendre que ce petit bébé en réanimation avait surement plus besoin du personnel présent que de leur résultat de prise de sang...
    Plein de bisous a vous ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien je ne sais toujours pas, mais elle a décidé de partager le virus ! Mon nez coule, aussi, j'ai eu beaucoup sommeil, aussi, j'avais du mal à tenir debout, aussi, j'ai eu moins d'appétit, aussi, et on a vomi toutes les deux... Miam hein ! Elle va mieux, même si ce n'est toujours pas la super grande forme.

      Pour ce qui est de l'arrivée les poches vides, pas cool les reproches... surtout que ça n'allait pas faire apparaitre les vêtements de Bébé. Bon, au moins, maintenant, tu sais à quoi t'attendre ! En espérant que tu n'aies pas besoin d'utiliser cette expérience de sitôt hein ! ^^

      Supprimer
  22. j'espère que Lana va mieux, et je ne peux m'empêcher d'être triste pour le bébé en réanimation. C'est horrible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle va mieux, même si ce n'est toujours pas la super grande forme. De grandes pensées pour le Bébé en réa, où qu'il soit... :(

      Supprimer
  23. Bon rétablissement pour Lana! c'est tellement triste.

    RépondreSupprimer
  24. Dur dur les urgences :( j'espère que Lana va mieux ???!!!
    Des bisous plein <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nana va mieux, même si ce n'est toujours pas la super grande forme. Merci beaucoup Audrey !

      Supprimer
  25. Ah les urgences pédiatriques, on pourrait écrire un roman , testées deux fois le mois dernier...heureusement plus rapides que les tiennes...j'espère que ta puce va mieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, un roman... Surtout qu'on a le temps de l'écrire sur place ! ^^"

      Supprimer

Pour t'aider à publier ton commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecris ton texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.

2) Si tu as un compte, tu peux t'identifier dans la liste déroulante Commentaire. Sinon, tu peux saisir ton nom ou pseudo par Nom/URL.

3) Tu peux, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse.

4) Clique sur Publier.

L'Etincelle te remerciiie !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...